La fresque du climat, parfait «serious game» sur l'environnement

Cette semaine, j'ai participé à une fresque du climat, et ça m'a vraiment fait réfléchir à mon impact sur l'environnement.

Comme le dit l'association « La Fresque du Climat », l'atelier est ludique, participatif et créatif sur le changement climatique.

Il est basé sur l’intelligence collective et est extrêmement pédagogique.

Managers et RH, oubliez l'escape game de fin d'année et tentez l'expérience "fresque du climat" avec vos collaborateurs !

Pendant les 2 premières heures, chaque équipe retrace l'impact de l'homme sur son environnement et comprend les réactions en chaine qui s'opèrent.

On a souvent une vision simple : émission de CO2 = réchauffement climatique, mais cette cartographie va beaucoup plus loin et nous ouvre les yeux sur le méthane, la calcification des océans, le forçage radiatif, la montée des eaux, le permafrost, les conflits armés, les réfugiés climatiques...

Le plus percutant pour moi a été de me rendre compte de l'effet de rétro-action de certains phénomènes qui accélère le processus.

Il suffit de regarder les interactions sur la cartographie ci-dessous pour se rendre compte que les effets de cause à effet sont simples entre l'homme et la génération de CO2, puis s'auto-alimentent de façon inquiétante.
Note: l'image ci-dessous est compressée au maximum pour réduire son empreinte (la photo du smartphone fait 2.5Mo, 20ko ici ... )


untitled image
fresque du climat


La suite de l'atelier est dédiée aux pistes de solutions, qu'elles soient collectives ou individuelles.

Chacun peut alors réfléchir aux solutions, et les animateurs permettent de nuancer les "fausses bonnes idées". Par exemple, l'impact du télé-travail est à débattre : est-ce que l'émission de CO2 évité n'est pas contre-balancé par l'énergie à domicile pour 1 personne ? ( chauffage, lumière, outils de collaboration ...) ? Est-ce que le numérique permet de sensibiliser donc réduire l'impact CO2 ou au contraire l'aggrave ? ....


Force est de constater qu'on sort de l'atelier avec un nouveau regard, et je suis encore plus convaincu qu'avant que le marketing produit doit évoluer rapidement au profit de l'environnement.

Si nous passions des 4P du marketing mix des années 60 au "3P" post COP21 : "Planète", "People" et "Profit" ? ( ça mérite un futur post.. )